Le quatrième meeting de la saison sur les VdeV Endurance Series le week-end dernier à Dijon a permis à Patrice et Paul Lafargue, accompagnés de Dimitri Enjalbert, de signer une très belle deuxième place en Proto, tandis que la n°15 du père et fils Da Rocha a frôlé le podium. En GT, la course s’est en revanche prématurément arrêtée à cause d’une collision provoquée par un concurrent.

Un mois après le carton plein réussi au Motorland d’Aragon (deuxième place en Proto, victoire en GT), l’écurie IDEC Sport Racing, baptisée en fanfare le 4 juin dernier au bord de la Seine, à Paris, retrouvait ce week-end les VdeV Endurance Series pour la quatrième manche du Championnat sur le circuit de Dijon-Prenois. Sous un chaud soleil, la journée de dimanche aura plutôt mal débuté, puisque la course en GT a tourné court pour Patrice et Paul Lafargue, les tenants du titre dans la catégorie : après s’être élancée de la grille en septième position, leur Porsche 911-GT3R se retrouve 3ème au 13ème tour mais elle sera percuter par une voiture concurrente victime d’un incident mécanique, contraignant père et fils à jeter l’éponge prématurément.

Une déception qu’il s’agissait de vite digérer pour les 4 Heures en Proto l’après-midi, IDEC Sport Racing alignant deux Ligier JS53 Evo2, la n°17 de Patrice et Paul Lafargue, qui retrouvaient pour l’occasion Dimitri Enjalbert, absent en Espagne pour cause d’heureux événement familial (sa compagne a donné naissance à une petite fille), et la n°15 de Fréderic et Nicolas Da Rocha, associés à William Cavailhes. Et le scénario a failli virer au conte de fées, puisque longtemps, les deux Ligier ont été en position de décrocher le podium, la n°15 ayant même occupé la tête de course avant une sortie de piste à une heure du drapeau à damiers pour cause de problème mécanique. « C’est dommage, parce que la 15 était très bien placée, je pensais vraiment qu’ils allaient faire un résultat magique, ce qui aurait été une juste récompense pour eux qui ont eu quelques malheurs depuis le début de la saison », regrettera après-coup Patrice Lafargue.

Le patron d’IDEC Sport Racing se consolera cependant bien vite avec la très belle deuxième place de la n°17 qui, sans quelques petits pépins mécaniques (crevaison) et retards au stand, aurait pu terminer sur la plus haute marche du podium, puisqu’elle ne termine qu’à 5 secondes du vainqueur, CD Sport. Un  très bon résultat cependant aux yeux de Paul Lafargue qui estime que même si le week-end n’a pas été aussi réussi qu’au Motorland un mois plus tôt, l’escale dijonnaise est finalement encourageante au regard de la belle course des deux Ligier en Proto : « Malgré une crevaison et un arrêt au stand, nous faisons deuxièmes, ce n’est quand même pas si mal que ça ! Il y a eu de la réaction, nous avons essayé de trouver de nouvelles solutions et les deux-trois problèmes que nous avons connus, c’est déjà de l’histoire ancienne ! Cela va nous aider à progresser, il y a encore une belle saison à faire, il faut se tourner vers la prochaine course ! » Une prochaine course qui arrive très bientôt, pas en VdeV (dont le prochain meeting aura lieu fin août), mais sur les 24 Heures Series, avec les 24 Heures du Paul-Ricard du 10 au 12 juillet.

  • en
ante. Curabitur consectetur ut dolor. et, ipsum

Send this to a friend