Malgré un excellent début de course qui l’a vu un temps occuper la deuxième place en catégorie A6-Am, IDEC Sport Racing n’a pas marqué de points à l’occasion de l’étape barcelonaise des 24 Heures Series, à cause d’une sortie de route suite à un contact avec un concurrent. L’équipe se concentre maintenant sur sa fin de saison en ELMS, avec un prochain rendez-vous à Spa-Francorchamps.

PFDX5569C’est forcément avec un sentiment de frustration que l’équipe IDEC Sport Racing a quitté Barcelone dimanche : alors qu’elle nourrissait de hautes ambitions sur le meeting catalan, avant-dernière épreuve de la saison en 24 Heures Series, confortée par le bon comportement de la Mercedes AMG-GT3 depuis ses débuts au printemps dernier, l’écurie de Patrice Lafargue sort de ce week-end espagnol sans marquer de points, la faute à une sortie de piste, suite à un contact avec un concurrent, peu avant la mi-course qui a endommagé la partie droite de la voiture, celle-ci n’ayant pas été en mesure de repartir.

Jusqu’ici, le scénario avait été presque parfait, avec une bonne 9e place en qualifications, mais surtout la première en A6-Am, synonyme de départ en cinquième ligne sur la grille samedi. Dans la fournaise du circuit de Catalunya, Dimitri Enjalbert prend un départ prudent (12e) avant de remonter le peloton à vive allure. Nouveau venu dans l’équipe, Alban Varutti, qui remplace Gabriel Abergel, hisse la n°17 à la 4e place au général (2e en A6-Am) après trois heures de course, relayé par Patrice puis Paul Lafargue. A la tombée de la nuit, l’équipe est toujours dans le match, 5e au général et 3e dans sa catégorie, jusqu’à cette sortie de route fatale qui met un terme à ses ambitions.

ELMS Paul Ricard 2016Forcément déçue de cette issue qui la prive de facto de la victoire finale en 24 Heures Series avant la dernière étape à Brno, l’écurie IDEC Sport Racing est bien décidée à rebondir au plus vite : d’abord en VdeV lors des 6 Heures Proto du Mugello le week-end prochain, que disputera la n°15 des Da Rocha père et fils, déterminés à briller en catégorie Prestige, ensuite en ELMS, avec un rendez-vous fixé du 23 au 25 septembre à Spa-Francorchamps. Au cœur de la forêt de l’Ardenne belge, l’équipe de Patrice Lafargue aura à cœur de poursuivre sa progression en LMP2 à bord d’une Ligier Judd qui lui a donné entière satisfaction lors de la récente étape du Paul Ricard il y a huit jours (10e place).

Un résultat satisfaisant au regard du peu de roulage cette saison des pilotes sur le proto et qu’ils voudront confirmer sur ce qui est considéré par beaucoup comme le plus beau circuit du monde. Le dernier meeting de l’année en ELMS aura lieu un mois plus tard à Estoril (21-23 octobre), après quoi il sera temps de faire un bilan de la saison et de se projeter dès à présent vers la suivante, avec en point d’orgue un grand rendez-vous, les 24 Heures du Mans.

 

Enregistrer

libero vel, velit, tempus felis ut Lorem amet, risus. ante. leo Praesent

Send this to a friend