En 24H Series, la Porsche IDEC Sport termine à la deuxième place de la catégorie SP2, la onzième au classement général des 24H de Portimao. La ligier LMP2 JSP217 termine également onzième des 4 heures du Paul Ricard en ELMS malgré des problèmes de réglages.

Ce week-end de course présentait une nouveauté pour IDEC Sport puisque l’équipe courait dans deux championnats en même temps. Pour cette grande première, IDEC Sport avait envoyé la LMP2 dans la région PACA pour prendre part aux 4 heures du Paul Ricard en European Le Mans Series et la Porsche 991 Cup au Portugal pour les 24h de Portimao, disputées dans le cadre des 24H Series.

Les deux voitures ont terminé leur épreuve à la onzième place. À croire que c’était écrit. Mais la 11ème place en 24H Series signifie un podium en classe SP2 et donc un résultat positif.

C’est bien connu, en endurance, le but est d’être le plus constant possible. Le club des cinq, David Abramczyk, Romain Vozniak, Stéphane Adler, Michael Blanchemain et Christophe Cresp, a bien réussi cette mission malgré une course compliquée : «  C’était dur physiquement et psychologiquement. Le circuit est très vallonné mais également rapide. On tape dans les freins à 260km/h en bout de ligne droite. En plus il faut supporter la chaleur, qui avoisine les 50 degrés dans l’habitacle, » explique David Abramczyck après la course. « On a bénéficié d’une superbe auto, qui a très bien marché. C’était un plaisir d’être dedans même lors des double-relais. Le secret c’est qu’elle est faite pour tous les pilotes. Les réglages ne sont pas poussés à l’extrême. »

La Porsche 991 cup #75 IDEC Sport monte sur le podium pour la troisième fois de la saison grâce à de belles bagarres en piste. Les cinq hommes pourraient bien se retrouver sur les prochaines courses pour reformer cet équipage, dans lequel la communication et l’ambiance sont les maîtres-mots.

En ELMS, des problèmes techniques sont venus perturber l’équilibre de la LMP2 JSP217 #28. L’écurie IDEC SPORT n’a jamais pu trouver le réglage adapté et a vécu des moments difficiles. Même l’excellent metteur au point qu’est Olivier Pla n’a pas pu y pallier. Dans ces conditions, difficile de performer. Comme au Portugal, le mercure grimpait haut dans le sud de la France, rendant les relais éprouvants. Les pilotes IDEC Sport ont tenu bon. Olivier Pla tournait même dans les chronos du top 3 en fin de course. Et comme au Portugal, l’écurie termine en 11ème position.

Des essais seront organisés avant les 4h de Spa-Francorchamps afin d’arriver fin prêts le 24 septembre pour la pénultième course de l’ELMS 2017.

IDEC Sport reviendra en 24H Series aux USA les 11 et 12 novembre avec la Mercedes GT3 et la Porsche 991 Cup.

  • en
6ff9917f536d3cf3647c446fe1f4c0a9sssssssss

Send this to a friend