Après un peu plus de 19 heures de course, IDEC SPORT a gagné une place dans la catégorie LMP2. L’écurie de Patrice Lafargue est actuellement troisième des LMP2, septième au général et il ne reste plus que quatre heures de course avant de franchir la ligne d’arrivée.

Fred Ducastel, ingénieur performance IDEC SPORT avait prévenu : « Il faut pousser jusqu’au bout de l’épreuve car le podium est encore jouable. » C’est maintenant chose faite ! L’Oreca IDEC SPORT de Paul Lafargue, Paul-Loup Chatin et Memo Rojas évolue dans le top 3 de la catégorie LMP2. Si la #48 remontait sur les voitures de tête, c’est un problème de transmission sur la #23 du Panis Barthez Compétition (alors 2ème du LMP2) qui permet à IDEC SPORT de monter sur le podium provisoire.

Après vingt heures de course, plus de 300 tours ont été bouclés par l’Oreca #48. Si l’objectif est bien évidemment de préserver la voiture, on sait le trio IDEC SPORT capable d’aller chercher une place supplémentaire. Il faudra cependant prendre soin de la mécanique qui commence à fatiguer. Le Mans a prouvé à maintes reprises qu’il faut tenir 24 Heures pleines pour avoir le bonheur de passer la ligne d’arrivée. Tout le team IDEC SPORT est sur le qui-vive malgré la fatigue.

Patrice Lafargue présente souvent son écurie comme une famille où le maître mot est le plaisir. Gageons que cette 86ème édition amène à l’équipe francilienne son lot d’émotions et de joie.

Paul-Loup Chatin est actuellement au volant. Il reste 240 très longues minutes avant la fin de l’épreuve.

  • en
mi, elit. neque. venenatis ultricies risus libero. ut lectus felis vel, id,

Send this to a friend