Le troisième meeting ELMS 2018 a été compliqué pour IDEC SPORT. Si l’ORECA #28 avait décroché la pole position, elle termine à la quatrième position suite à quelques faits de course. La Ligier #27 s’octroie la seizième place.

IDEC SPORT courait en Autriche ce week-end, dans le cadre des 4 heures du Red Bull Ring, troisième course European Le Mans Series de la saison. La météo s’est montrée mitigée depuis les essais jusqu’à la fin de course. Les intempéries n’ont pas mis à mal la vitesse de Paul-Loup Chatin puisqu’il décroche le meilleur temps des qualifications après avoir bouclé les 4,318km du tracé de Spielberg en 1’19’’246. Paul-Loup Chatin signe sa deuxième première place sur la grille lors de cette saison 2018, la troisième avec la pole position des 24H du Mans. Le top 10 se tient en moins d’une seconde. La course s’annonce serrée.

C’est Paul Lafargue qui est chargé du départ. Sur la #27, Nicolas Minassian a remis le casque le temps d’un week-end, il s’élance de la neuvième ligne.

Paul Lafargue prend un bon départ et montre encore une fois de plus sa pointe de vitesse en conservant la deuxième position jusqu’à la fin de son relais. Lors du premier arrêt au stand, Memo Rojas saute dans le baquet et imprime un gros rythme en piste pour rester au contact des leaders. Alors qu’il évolue toujours à la deuxième position, une incompréhension avec un retardataire lors d’un dépassement mène à un contact. La lame avant de l’ORECA est abîmée, un passage aux stands s’impose. La direction de course décide d’infliger 25 secondes de pénalité au pilote mexicain.

Sur la Ligier, Patrice Lafargue a pris le volant après deux solides relais de Nicolas. Le patron/pilote d’IDEC SPORT effectue deux relais propres et constants et laisse ensuite Erik Maris terminer la course, par un double relais. La #28 très rapide en course remonte sur ses concurrents et Paul-Loup Chatin franchit la ligne d’arrivée en quatrième position. Erik Maris passe sous le drapeau à damier à la seizième place.

« C’était une course compliquée, je me suis fait percuter par un retardataire lors d’un dépassement. Je ne comprends pas pourquoi mais nous avons écopé d’une pénalité, de 25 secondes et nous avons dû changer le capot avant, » explique Memo Rojas. « C’est dommage car on était vraiment bien partis pour monter sur le podium. On continue malgré tout à se battre pour le championnat, le potentiel est là pour gagner dans les prochaines courses. »

IDEC SPORT effectuera sa prochaine course ELMS le 18 Août, lors des 4 heures de Silverstone. Aurélien Panis, fils d’Olivier Panis (ex-pilote F1), se joindra au team sur la Ligier pour sa première course en LMP2.

  • en
neque. dapibus id ultricies nunc fringilla

Send this to a friend