Paul Lafargue, Paul-Loup Chatin et Memo Rojas auront à cœur de faire briller les couleurs d’IDEC SPORT ce samedi 18 août lors des 4 heures de Silverstone, quatrième meeting European Le Mans Series de cette saison.

Peu importent les conditions météorologiques de ce week-end en Angleterre, les fans anglais devraient affluer en masse en direction de Silverstone pour un gros week-end de sports mécaniques regroupant l’ELMS et le WEC. IDEC SPORT se mettra au « tea time » dans le cadre des 4 heures de Silverstone, quatrième et antépénultième rendez-vous European Le Mans Series du calendrier 2018. À cette occasion, seule l’Oreca #28 de Paul-Loup Chatin, Memo Rojas et Paul Lafargue prendra la piste. Actuellement quatrièmes au classement général, les pilotes IDEC SPORT donneront tout pour être aux avant-postes et grapiller les trois points qui les séparent de la troisième place.

Le défi sera de taille sur le mythique tracé de Silverstone, royaume du sport automobile anglais, puisque 42 concurrents (16 en catégorie LMP2) fouleront les 5,891 kilomètres d’asphalte articulés autours de dix-huit virages. Nicolas Minassian, directeur sportif de l’écurie, explique pourquoi cette piste est si particulière :
« C’est un circuit dit à l’ancienne, sur une ancienne base aérienne. Il a gardé son charme au fil des années grâce à ses enchaînements rapides et c’est un beau challenge pour les pilotes. Copse, Becketts, Stowe, font partie des virages mythiques dans le monde, personnellement, j’adore ! », se rappelle l’ex-pilote Peugeot LMP1. « Il y a toujours du public à cette course, des spectateurs passionnés avec une très bonne connaissance du sport auto en général. À Silverstone on est quand même dans le coeur de la course auto mondiale. »

Le trio IDEC SPORT devra une nouvelle fois montrer sa vitesse de pointe pour bien figurer au sein d’un peloton ultra compétitif mais également surveiller l’usure des pneumatiques, qui sera la clé pour décrocher un bon résultat selon Nicolas Minassian : « J’insiste sur les pneus à cause du nouveau revêtement, plus abrasif, mais aussi avec les nombreux virages à droite. Le trafic est toujours difficile car les enchaînements sont rapides et rendent les dépassements compliqués. Il y a donc un peu plus de risque que sur d’autres circuits. »

Au menu
Memo Rojas, Paul Lafargue et Paul-Loup Chatin disposeront de deux sessions d’essais libres le vendredi 17 afin d’ajuster au mieux les réglages de l’Oreca sur une piste qui demande une voiture polyvalente. Ce dernier a pour objectif de décrocher une troisième pole position cette saison lors des qualifications (samedi de 11h40 à 11h50). « Nous cherchons a concrétiser nos performances de qualification en course pour aller chercher la victoire. C’est vraiment possible, nous ne sommes pas loin des meilleurs. Les détails font la différence dans ce championnat très relevé. Nous abordons cette deuxième partie de saison avec beaucoup d’ambition, » prévient Minassian.

Départ de la course Samedi après-midi à 14h30 pour 4 heures de course.

La course est à suivre en live sur www.europeanlemansseries.com et les réseaux sociaux IDEC SPORT pour ne rien rater de l’actualité de l’écurie.

Le championnat du monde d’endurance (WEC) assurera le spectacle le dimanche.

  • en
in id, adipiscing mattis venenatis, elementum

Send this to a friend