L’Oreca #28 IDEC SPORT est passée sous le drapeau à damier des 4h de Silverstone en troisième position. Avec ce deuxième podium de la saison, Paul Lafargue, Memo Rojas et Paul-Loup Chatin prennent la troisième place du classement général.

L’antépénultième rendez-vous du calendrier 2018 European Le Mans Series a souri à IDEC SPORT qui monte sur le podium des 4 heures de Silverstone au terme d’une course agitée.

Avec un week-end de course sur seulement deux jours, tout va très vite et chaque séance est importante. Suite a une première séance difficile le team réagit rapidement pour préparer l’auto, mais perd un peu de temps dans l’évolution des réglages et la préparation des consommations pour la course du très exigeant tracé de Silverstone. À 201,5 km/h de moyenne, les 5,891 kilomètres du circuit anglais sont bouclés en 1’45’’43. Ce temps est synonyme de départ en quatrième ligne. Nicolas Minassian, directeur sportif, se satisfait du travail de tout le team : « La réaction du team a été superbe. Les problèmes ont été surmontés un par un. Même si la qualification nous a servi de séance d’essais supplémentaire car on devait tester la consommation d’essence, les pneus et certains réglages. On a beaucoup travaillé notre stratégie pneus pour la course car il y a beaucoup de virages à droite donc le coté gauche des pneumatiques s’use vite et il y a beaucoup de bosses. Avec une allocation de pneus limitée pour tout le monde nous avons choisi une très bonne stratégie pneus qui nous a permis d’être constant durant toute la course. »

Paul Lafargue est chargé du départ. Il réussit à tirer son épingle du jeu dès le début de course et reste en dehors des soucis pendant que d’autres voitures sortent de la piste. À la fin de deux solides relais, Paul Lafargue donne le volant à Memo Rojas en 7ème position. Le champion ELMS 2017 réalise également un relais très propre tout en enchaînant des chronos probants. Paul-loup Chatin récupère l’Oreca #28 à la 6ème position. L’auteur de deux « pole position » conclut parfaitement ses deux relais en 2ème position, Paul finit la course pour prendre le drapeau à damier en 3ème position.

« Nos 3 pilotes ont roulé comme des chefs. Ils travaillent bien ensemble et sont complémentaires. Je suis fier de tout le monde. Lorsque la course s’est mise en route, on a vu la montée en puissance de l’équipe. On avait une voiture rapide et constante ainsi que des pit stop très bien exécutés, on a pu décrocher la troisième place grâce à une bonne moyenne, » analyse Nicolas Minassian. « L’ELMS est un championnat court, il faut finir toutes les courses. Il faut rester sur le podium, voire faire mieux. On est gourmands et on fait partie des meilleurs, mais on apprend toujours. »

Si G-drive semble désormais intouchable au championnat, IDEC SPORT récupère la troisième place du classement général et totalise désormais 50 points. Avec encore deux courses ELMS en 2018, l’objectif est de terminer à la deuxième place du championnat.

La prochaine course ELMS aura lieu à Spa-francorchamps, en Belgique, le 23 Septembre. D’ici là IDEC SPORT a rendez-vous avec les 24 heures de Barcelone (8 et 9 Septembre) dans le cadre des 24H Series.

  • en
ipsum leo ut massa ut luctus ante. consequat. Lorem Aenean nunc felis

Send this to a friend