L’écurie IDEC SPORT s’est montrée impériale dans sa gestion de course des 4 heures de Monza. L’Oreca #28 est remontée du fond de grille jusqu’à la deuxième place sous le drapeau à damier. La Ligier #27 termine 16ème. 

Si IDEC SPORT était une équipe de football, on parlerait de remontada ! À la manière d’un cinglant  5-0, l’Oreca #28, partie du fond de grille LMP2, est remontée tout au long de la course pour terminer sur la deuxième marche du podium. Le trio Paul Lafargue, Memo Rojas et Paul Loup Chatin signe ainsi son second podium de rang après la deuxième place du Castellet.

L’équipe IDEC SPORT faisait grise mine hier en fin de journée après avoir appris que les chronos de qualification de l’Oreca étaient effacés suite à un dysfonctionnement d’un système de sécurité de la boite de vitesse. La #28 prenait donc le départ en dernière position de la catégorie LMP2.

Dès le départ Paul-Lafargue grimpe dans la hiérarchie et gère le trafic à merveille. Après être resté 1h30 au volant, il laisse la voiture à Memo Rojas en cinquième position ! Le pilote mexicain est à l’attaque également et l’équipe gère avec brio les différents incidents de course, que ce soit les drapeaux jaunes ou la safety car. Au moment où Paul-Loup Chatin se glisse dans le baquet, la #28 est troisième. Tous les espoirs sont permis. Le pilote IDEC SPORT  fait parler la poudre et ne s’en laisse pas compter en piste, quitte à faire frotter les flans de la P2.

Après un ultime dépassement et 135 tours parcourus, soit plus de 780 kiomètres, Paul-Loup Chatin franchit la ligne d’arrivée en deuxième position à seulement 2’’135 des vainqueurs!

« Mes coéquipiers ont fait un super travail, je ne peux qu’être fier d’eux. Il y avait beaucoup de trafic mais la voiture était génial. On montre qu’on est parmi les favoris. Il n’y a pas de secret, on a un seul objectif c’est gagner. On a fait troisièmes du championnat l’an dernier. Là on veut être champions.  Notre premier adversaire c’est G-Drive. On a à cœur de les battre dans le futur. Je pense qu’aujourd’hui ça aurait pu être le cas mais il y a quelques détails qui font qu’on a perdu un peu de temps. Mais on peut être fiers de ce qu’on a fait aujourd’hui, surtout en partant derniers des LMP2, » explique Paul-Loup Chatin.

Du côté de la Ligier, qui termine à la 16ème position, tous les pilotes ont pris du plaisir et c’est bien là l’essentiel. Patrice Lafargue se montre très satisfait de la performance de l’écurie: « Je suis très content! Il y a quand même un beau plateau et faire cette remontée c’est superbe. La pénalité qu’on a pris est un peu dure. Mais malgré ce handicap on avait à cœur d’aller chercher des points. Je suis fier d’eux. Tout le monde avait cette motivation d’être devant. On continue de franchir des paliers avec l’équipe. Maintenant on va penser au Mans, on attaque la dernière ligne droite. On va aborder les 24H avec le sourire. »

Avec 36 points en deux course, IDEC SPORT occupe la deuxième place du championnat à seulement deux points de G-Drive. 

  • en
quis, dolor. libero. non luctus id Nullam sem, accumsan adipiscing mattis commodo

Send this to a friend