IDEC SPORT

RACING…

« Repartons autour du monde ! »

Patrice Lafargue

Président du Groupe IDEC

Voilà près de quinze ans maintenant que le Groupe IDEC accompagne Francis Joyon dans sa prodigieuse chasse aux records. Autant dire que nous en avons partagé, des émotions !
Avec lui, nous avons tremblé dans les mers hostiles, réfléchi à ses campagnes, beaucoup fêté ses exploits à répétition… Nous avons surtout salué la façon de faire du marin qui correspond parfaitement à nos valeurs d’engagement, de courage et de fidélité. Nous avons connu des périodes de doute bien sûr, mais nous n’avons jamais renoncé. Pourquoi ? Parce qu’avec Francis Joyon, notre relation dépasse le cadre de la quête prestigieuse de l’exploit sportif. Car au-delà de son incroyable palmarès, avec Francis, nous vivons de grandes aventures humaines. Et toujours avec à la fois passion et humilité… les deux n’étant pas du tout incompatibles.

En équipage, une nouvelle fois

Alors, quand Francis nous a parlé de tenter cette fois le record du tour du monde en équipage, nous avons de nouveau été séduits. A la fois par le projet et par l’homme. Avec Francis nous avons déjà gagné beaucoup de courses, fait tomber de multiples records, construit un bateau (le précédent IDEC), ouvert de nouvelles routes vers l’île Maurice, rapproché des hommes et des énergies entre la France et le Brésil, entre autres… Alors pourquoi pas tenter le Trophée Jules Verne ? Nous sommes ainsi repartis l’an dernier autour du monde, fidèles à nos engagements et à nos valeurs. En équipage réduit, à six marins sur un bateau de plus de 30 mètres, IDEC SPORT a relevé l’herculéen défi de la chasse aux records autour de la planète. Avec succès et déboires, car le record s’est au final refusé à eux de quelques heures.

Obstinés dans l’effort, toujours prêts à relever le gant, Francis et son équipage ne pouvaient en rester là. Enrichis par cette première expérience collective, Francis repart, et nous sommes fiers de l’accompagner dans ce nouveau challenge planétaire. Fiers aussi d’être les armateurs d’un bateau de légende, qui a déjà conquis à la fois ce Trophée Jules Verne et la prestigieuse Route du Rhum. Il est en de bonnes mains avec Francis. Nous sommes fiers enfin de porter haut une fois de plus les couleurs de l’ICM, l’Institut du Cerveau et de la Moëlle Epinière qui œuvre à chercher des solutions à un des plus grands défis de santé publique de notre époque. Mais trêve de grands discours, Francis Joyon n’aime pas ça. Avec lui, avec chaque collaborateur du roupe IDEC, nous repartons cet hiver autour du monde. C’est ce qu’il faut retenir. Embarquez avec nous… bienvenue à bord !

IDEC SPORT
deux univers, un objectif

Présent depuis 2002 dans la course au large aux côtés du skipper Francis Joyon, Patrice Lafargue, le président du Groupe IDEC, voue parallèlement une véritable passion pour la course automobile. Ce qui l’a conduit en 2015 à créer une nouvelle structure, IDEC Sport, destinée à réunir ces deux univers sous une même bannière, avec d’un côté comme de l’autre, un objectif commun : gagner.

Un coup de cœur et la passion. Voilà ce qui a présidé à la création d’IDEC SPORT. Le coup de cœur, il est pour Francis Joyon, marin atypique que Patrice Lafargue a rencontré au début des années 2000. Séduit par le personnage, le président du Groupe IDEC décide alors de l’accompagner dans ses projets océaniques. Le coup d’essai est un coup de maître : à la barre du trimaran IDEC, Francis Joyon établit début 2004 un nouveau record du tour du monde en solitaire en un peu plus de 72 jours, record qu’il porte quatre ans plus tard à 57 jours 13 heures 34 minutes et 6 secondes, toujours le chrono de référence aujourd’hui. Changement de braquet en 2015 : après des années passées à courir les océans en solitaire, Francis Joyon décide de se lancer un nouveau défi, le Trophée Jules-Verne, à savoir le record tour du monde en équipage. Une fois de plus, Patrice Lafargue adhère et permet l’acquisition d’un des meilleurs trimarans en circulation, long de 32 mètres.

Le lancement de ce nouveau projet correspond à celui mûri par le président du Groupe IDEC depuis quelques années, à savoir la création d’une écurie de course automobile. Passionné dès son plus jeune âge de voiture et de vitesse, l’intéressé écume les circuits d’endurance depuis une dizaine d’années et a même participé aux 24 Heures du Mans en 2011. Son rêve ? Disputer une nouvelle fois « l’Everest » de l’endurance aux côtés de son fils Paul qu’il a initié, une fois ses études finies, à la course automobile. En 2015, Patrice Lafargue décide donc de créer sa propre structure, s’appuyant sur l’expérience et les acquis de Ruffier Racing, l’écurie de Jean-Claude Ruffier, dont il était jusqu’ici l’un des pilotes, que ce dernier souhaite alors céder.

« L’objectif étant de faire Le Mans en famille en 2017, je me suis dit que le mieux était de le faire avec ma propre équipe. De là est née l’idée de reprendre celle de Jean-Claude, mais avec lui. Je voulais m’appuyer sur la compétence de toute l’équipe qu’il avait montée, il y avait une bonne base pour bâtir l’avenir, à savoir monter en régime et évoluer vers les catégories menant au Mans », confirme-t-il. La création de cette écurie, concomitante avec les nouveaux projets de Francis Joyon, est du coup l’occasion rêvée d’associer les deux univers de la course au large et de la course automobile sous une même bannière, IDEC SPORT, avec d’un côté IDEC SPORT Sailing, de l’autre IDEC SPORT Racing.

« Ce sont deux univers qui, a priori, apparaissent complètement opposés, la mer et la terre, mais en termes sportifs, il existe beaucoup de similitudes : chaque domaine implique du défi, de l’endurance, beaucoup de détermination pour arriver à l’objectif, il y a aussi de nombreux points communs dans la préparation technique d’un bateau et d’une voiture, c’est très pointu », explique Patrice Lafargue dont l’objectif à la tête d’IDEC Sport Racing est de prendre du plaisir, mais surtout de gagner. « Patrice est animé par une très forte envie de gagner, de sans cesse relever de nouveaux défis et d’aller toujours plus haut », confirme en guise de conclusion Jean-Noël Le Gall, Team Manager d’IDEC SPORT Racing.

  • en
d678973e15a480ee717ac4effb234202wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww

Send this to a friend